Stairway to heaven

Khang-chen-dzon-ga : 8598 metres de haut, puissant, massif, la, devant nos yeux captives par ce somment… tout pres ou encore loin ? Nos reperes de distances se perdent dans le ciel.
Durant l espace de quelques jours, notre petite vie s articule autour de cette belle masse blanche : on se leve tres tot (3H30 – 4H00) pour aller voir le soleil se lever sur le sommet. A Darjeeling, on va boire un the dans le cafe `so british` dont les larges verandas permettent de prolonger le spectacle. APelling, on craque pour une grosse journee glandouille-lecture, installes confortablement en terrasse devant le sommet. Un dernier crochet en soiree, vers 17H00, pour voir le coucher de soleil sur la montagne. On a des tonnes de photos du Khangchendzonga !!

Entre Darjeeling et le Sikkim, la route zig-zague entre monts et collines. Des representations de la vierge Marie et de Jesus se nichent dans le creux d un virage. Quelques centaines de metres plus loin, les cloches du temple hindou carillonnent. Le matin, le muezzin appelle les musulmans a la priere. Et perches sur les bosses, de nombreux monasteres bouddhistes, tous aussi colores les uns que les autres, emaillent la region. Certains sont de veritables petits bijoux. Ils abritent de nombreux moines, et ce, des leur plus jeune age. Esprit de camaraderie, blagues et rigolades donnent beaucoup de vie et de joie a ces lieux pourtant remplis de spiritualite.

Dans ces contrees ou les montagnes crevent le ciel, il nous arrive parfois de maudire nos velos trop charges. Les routes du Sikkim sont souvent defoncees et les pentes tres raides. Un jour, alors que nombre de personnes nous avaient indique la route, nous nous sommes retrouves sur un chemin de gros cailloux, qui s est envahi petit a petit d herbes, pour tout simplement finir en grossier sentier de randonnee. Et nous, nous etions a pousser nos velos comme deux bourricots dans cette pente… Queslques heures plus tard, le temps de se sortir de ce bourbier, on a ete directement vers la station de jeeps !! Le Sikkim, c est pas fait pour le velo !!

En redescendant en altitude, la jungle fait place a de grandes etendues de plantations de the. Les feuilles du dessus forment un beau tapis vert tendre, c est magnifique. La saison de la recolte touche a sa fin, mais on voit encore regulierement des parcelles ou s activent des dizaines de cueilleuses. Certaines sont equippees d un tablier en plastique pour ne pas accrocher leurs robes, de gants et d un parapluie pour leur faire de l ombre. Sac sangle sur le front, concentrees sur leur travail, elles arrachent avec force et rapidite les feuilles de the. Activite tellement ordinaire pour elles et spectacle tellement fascinant pour nous ! Toutes ces feuilles sont ensuite sechees. Celles de meilleure qualite seront exportees. Les autres seront consommees par les locaux et additionnees de lait pour adoucir leur gout trop amer…

L Inde, geant asiatique au mille visages. Les Indiens du Nord-Est sont completement differents de ceux qu on avait croises dans le Nord-Ouest. Beaucoup plus chaleureux, ils nous lancent tres spontanement sourires et saluts… ca fait du bien ! Plus on avance vers l est, plus il devient difficile de s arreter, ne serait-ce que quelques minutes pour faire une photo ou boire un peu, sans qu un attroupement de dizaines de personnes nous encercle ! (Mais ils sortent d ou ?!!) Yeux eberlues, scotches sur notre equipement, ils nous prennent en photo avec leurs telephones portables. Un indien parlant anglais se detache du lot : ils vont enfin pouvoir comprendre qui on est et ce qu on fait la !!

Interview dun villageois indien a deux villageois francais :
- De quoi vivent les villageois, chez toi ?
- euh, ben, ils sont agriculteurs, ils ont des magasins ou alors ils vont travailler en ville…
- Quelles sont les principales cultures ?
- du mais, du ble
- vous n avez pas de riz ?!!
- ben non, il fait trop froid !
- Est-ce que la terre est de bonne qualite dans ton village ?
- euh…. vouais !
- Qu est-ce que vous avez comme animaux ?
- des vaches, des cochons, des poulets…
- Combien coute un kilo de pommes de terre en France ?
- 5 fois plus cher qu ici !!
- As-tu lu le livre de Mao ?
- ?!!!… euh… ben…. non !!
(il y a plein de petits drapeaux avec marteau et faucille qui decorent les rues du village ou on se trouve….)

Revigores par ces petites discussions marrantes, par les invitations a boire un the et par la route plate, on est tout sourires a pedaler toujours plus a l est. Les short-cuts des Indiens nous paument dans les petites toutes de campagne, pour notre plus grand plaisir ! La vegetation est de plus en plus dense, palmiers de toutes sortes, bananiers… Le bambou est roi : de nombreuses maisons sont en nattes de bambou, le linge colore seche sur de gros bambous, les mangeoires des animaux sont en bambou. La region deborde d eau : etangs, mares, feuilles de nenuphars et belles fleurs. La plupart des hommes, habilles en sarongs, sont equippes de filets et de gros pots pour stocker les poissons seches.
Et toute cette eau s ecoule tout soucement vers le Brahmapoutre, geant et majestueux, borde de sable blanc…
Et tout comme le fleuve, nous continuons notre route vers le Bangladesh et l ocean Indien… la mer dans une dizaine de jours, on a trop hate !!

5 commentaires à propos de “Stairway to heaven”

  1. trop bien le voyage que vous faites j’adore quand meme?????

  2. bravo pour votre reportage,nous avons envie de partir….
    c’est tr√®s bien ecrit,en lisant ,nous voyons les images….
    vous faites vraiment un beau voyage,avec beaucoup de coeur,continuez ainsi,bon courage pour les d√©nivell√©s…et merci.je vais voir les phots…

  3. Salut a vous deux !

    C est vrai que ca monte et ca descend dans le Sikkim… En jeep et a pied, on s en est moins rendu compte ! :)
    Maintenant que vous etes a la mer, profitez bien des crevettes, ca vous changera des bananes :-)
    Bisous

  4. Cela faisait un moment que je n’avais pas lu votre r√©cit,(√©cole ferm√©e pour 2 jours √† cause de la neige, j’ai un peu de temps) c’est donc avec plaisir que je prends de vos nouvelles. Je viens de regarder vos photos, magnifiques!!!
    Bisous à tous les deux.

  5. Salut!
    Je vous ai enfin retrouvé, après vous avoir laissé dans la descente du Khunjerab!
    Tout va bine, j’ai continu√© seul (vous avez remarqu√© :) ?) car je voulais √™tre √† Sost pour dormir. J’ai camp√© au poste fronti√®re: rien de mieux.
    Je suis rentré depuis début octobre, après avoir fait le Ladakh: inoubliable!

    Bref, je m’appr√™te √† repartir, mais pour √©tudier, √† Istanbul, en janvier. J’aurai un mois de vacances, donc je me ferai le Proche Orient, en tentant de relier Kayseri (√† c√īt√© du Cappadoce) √† Aqaba, au sud de la Jordanie.

    En attendant, je jette un coup d’oeil sur votre site bien sympa!

    A bient√īt et bon trip!

    Aymeric

Laissez un commentaire